LES CHINCHILLAS DU CAMBRESIS
REFLEXIONS AVANT L'ACHAT

Lorsque l'on voit un chinchilla pour la première fois, on est séduit par son aspect drôle et attendrissant. De nos jours, les chinchillas sont de plus en plus proposés dans les animaleries. Son aspect et la douceur de sa fourrure peuvent vous amener à en désirer un.
Mais un chinchilla vous convient-il, répondra-t-il à vos attentes ?
Voici quelques questions préliminaires à tout achat :

1- Si l'on prend soin de lui, un chinchilla peut vivre 18 à 22 ans, la durée de vie moyenne atteint 10 à 15 ans, êtes-vous prêt à vous occuper de lui si longtemps ?
2- L'achat d'un chinchilla et de sa cage est assez onéreux, une "volière" spacieuse est nécessaire.
3- Les chinchillas sont actifs du crépuscule et durant la nuit, il convient de les protéger du bruit et des activités de la famille durant la journée.
4- Un chinchilla n'apprend pas comme un chien, on ne peut pas le dresser.
5- Le chinchilla a un caractère affirmé, que leur propriétaire doit respecter.
6- Ce n'est pas un animal qui se laisse longuement caresser et câliner, c'est pourquoi il ne correspond pas aux jeunes enfants.


 
QUEL AGE ? QUEL SEXE ?

Il est préférable d'adopter un chinchilla jeune, mais pas de moins de 3 mois !
Il sera plus maléable de caractère, et vous l'apprivoiserez plus facilement.
Il devra avoir un aspect "rond", ne choisissez en aucun cas un chinchilla aux flancs creusés, à l'épine dorsale saillante ou aux poils irréguliers ou rongés.
Assurez-vous que le chinchilla ne présente aucune blessure, que ses yeux soient vifs et propres.
Optez pour un chinchilla qui ne soit ni trop craintif, (il ne doit pas s'enfuir ou se cacher au moindre bruit), ni trop apathique (roulé en boule dans un coin de sa cage), car cela peut être le signe d'un maladie latente. Votre chinchilla ne doit pas être trop aggressif non plus.
 


 
 SAVOIR SEXER SON CHINCHILLA
Pour le chinchilla,la différence de distance entre l'anus et l'organe génital est très marquée, dès le plus jeune âge. Il est aisé de sexer les petits dès leur naissance.
Chez l'adulte, elle est de 1 cm pour le mâle contre quelques mm chez la femelle. Il faut bien en tenir compte car l'orifice génital peut être facilement confondu avec un fourreau tellement sa taille est importante. Il ne faut pas essayer d'extérioriser le pénis.
Le plus difficile consiste à maintenir immobile l'animal...



              
                                          
               SEXE MALE                                  SEXE FEMELLE
 



 
CHOISIR UN MALE OU UNE FEMELLE ? 

 
Contrairement à ce que l'on dit, l'identité sexuelle n'a aucune importance si vous n'avez qu'un seul chichi, mais les mâles sont davantage offerts à la vente car les femelles sont gardées pour l'élevage, c'est pour cela qu'on annonce les mâles comme "plus sociables", mais c'est faux.

Choisissez plutôt votre animal en fonction de votre ressenti lorsque vous le manipulerez, une petite femelle étant aussi sociable qu'un petit mâle.

Seule petite différence, lorsque le chinchilla est faché, seule la femelle vous le fera comprendre en vous envoyant un jet d'urine bien placé :)...

Le caractère des chinchillas n'est donc pas fonction du sexe, mais du travail de l'éleveur, qui doit choisir des reproducteurs avec un excellent comportement, qui se transmettra alors naturellement aux jeunes.

Les chinchillas "caractériels", sont souvent des animaux issus d'un accouplement irréfléchi. Et ce n'est pas parce que les animaux sont "manipulés régulièrement" qu'ils seront forcément plus sociables, les petits ayant plutôt tendance à imiter le comportement de leurs parents...

Néanmoins, le comportement de la femelle qui reproduit peut varier lorsqu'elle a des petits, elle se tourne naturellement vers sa progéniture et peut alors être moins proche de vous.



 
ADOPTER UN OU DEUX CHINCHILLAS ?

Le chinchilla est une espèce grégaire dans la nature, c'est-à-dire qu'il vit en groupe. 
Votre chinchilla sera donc heureux de partager sa vie avec un congénère, même du même sexe.

Ainsi, lorsque vous aurez moins de temps à lui consacrer (et cela arrivera au bout de quelques années....) ils ne s'ennuiera pas !

Si vous êtes décidé à adopter deux chinchillas, mieux vaut prendre deux mâles jeunes ou bien deux femelles jeunes élevés ensemble. 

La reproduction étant très dangereuse, nous ne vous proposerons jamais d'adopter un couple, et il sera inutile d'insister (ceci est dit !)

Contrairement à une idée reçue, deux mâles élevés ensemble s'entendront très bien.

Si vous réservez 2 jeunes chinchillas issus de différentes fratries, nous nous occuperons de leur cohabitation au préalable, avant que vous ne veniez les chercher.

Si vous souhaitez néanmoins adopter un seul chinchilla, sachez que vous vous engagez à lui consacrer au moins 1h par jour et ce tout au long de sa vie, au risque de le voir s'ennuyer et dépérir...

On peut aussi se poser la question "un pour le moment peut-être un deuxième plus tard" ?
Malheureusement, les choses ne seront pas si simple... :
Une fois la maturité sexuelle atteinte (vers 6/8 mois) le chinchilla devient plus territorial, et il est maintenant bien installé chez vous, dans sa volière ! Il n'acceptera pas aussi facilement que sa tranquilité soit troublée par un rival, et ce qu'il soit du même sexe ou non...
Les bagarres entre chinchillas sont souvent très violentes, peuvent être mortelles, et ont le plus souvent lieu la nuit pendant votre sommeil...
Alors que deux jeunes élevés ensemble s'entendront harmonieusement tout au long de leur vie.

Avoir un deuxième chinchilla "plus tard" engage également à acquérir une autre volière, et à procéder à la cohabitation par petites étapes, tout en admettant qu'il ne s'entendront peut-être jamais... mais ce sujet est décrit plus loin...

Pour résumer, il vaut mieux bien réfléchir avant d'adopter un seul chinchilla, et en cas de doute, mieux vaut en prendre deux simultanément.



 


 
INSTALLER LA CAGE

    QUELLE CAGE CHOISIR ?
  • Bien avant d'acheter l'animal, réfléchissez à son installation. Ne faites pas de fausses économies avec le matériel, et surtout avec la cage ! 
  • Le chinchilla est un animal qui aime sauter et grimper, un espace aussi vaste que possible lui est nécessaire. Une cage peut facilement être trop petite, mais elle ne sera jamais trop grande ! Les volières pour oiseaux de petite taille conviennent très bien. 
  • Pour un animal seul, choisissez une cage mesurant au moins un mètre de haut, 80 cm de large et 50 cm de profondeur.
     
          volière artisanale
        Volière  que nous réalisons sur mesure

Les chinchillas adorent ronger tout ce qui est en plastique, mais s'ils en absorbent régulièrement, ils peuvent en mourir, car son ingestion cause des micro-lésions aux intestins, qui peuvent à plus ou moins long terme aboutir à une rupture de la paroi intestinale.
Proscrivez donc tous les éléments en plastique qu'un chinchilla pourrait ronger dans sa volière!
Proscrivez également les accessoires en tissu (type hamac pour furet), l'ingestion de tissu occasionne des occlusions intestinales...

Dans la cage, fixez quelques planchettes en bois non traité, elles vous permettent de diviser la cage en plusieurs volumes, votre chinchilla doit pouvoir faire des sauts de 30 cm d'une planchette à l'autre, tout en évitant les chutes d'une hauteur trop importante.

Un abri pour dormir est indispensable au chinchilla, placez-le sur la plus haute planchette et fixez le bien. Les maisons pour cochon d'inde (grande taille) font l'affaire. Nous avons sélectionné pour vous plusieurs abris en bois naturel, de grandes dimensions en vente dans la boutique du site....

Des branches, sur lesquelles le chinchilla grimpera, seront fixées au grillage, choisissez des branches de noisetier, de pommier, de pin ou d'arbres fruitiers non traités. N'utilisez pas de branches de sureau !
Placez un abreuvoir à 15 cm au dessus du sol, mais ne l'accrochez pas au dessus du foin, celui-ci pourrait moisir.



 
    ACCESSOIRES

Un râtelier, destiné à recevoir le foin, est placé à l'intérieur de la cage.

Une gamelle, elle doit être assez lourde, afin d'éviter que le chinchilla ne la renverse.


Un biberon, ceux du commerce vendus pour rongeurs conviennent, seul inconvénient : le chinchilla arrive parfois à le ronger, provoquant un appel d'air qui vide son contenu dans la cage.... vous trouverez dans la boutique du site un biberon astucieux qui résistera à ses quenottes !

La boule à bain (type boule à poisson rouge) bien lourde afin d'éviter qu'elle ne se renverse, remplie de 5cm environ de
terre à bain (sorte d'argile), pour le bain quotidien que prend votre chinchilla afin de se débarasser de la graisse et de l'humidité.
N'optez surtout pas pour les nombreuses maisons de toilette en plastique, rappelons que le chinchilla va le ronger et avaler de petits morceaux très dangeureux pour son sytème digestif !
N'utilisez surtout pas de sable, qui non seulemement ne dégraisse pas le poil, mais altère la beauté de sa fourrure en l'usant.
(Attention, dans les jardineries et animaleries, on vous propose souvent du sable, ou du gravier sous le nom de terre à bain, avec un coût attrayant par rapport à l'argile...)

Un petit test vous permet de vérifier qu'il s'agit bien d'argile et non de sable ou de gravier : versez un peu d'eau sur votre terre à bain, elle doit alors compacter et la boule formée se détache facilement (comme la litière compacte pour chat).
Si l'eau se disperse ou si la boule formée n'est pas assez compacte, ce n'est pas de l'argile....


Vous y ajouterez une pincée de
soufre micronisé (disponible dans la boutique) pour prévenir des mycoses.


     +  
        TERRE A BAIN                                         SOUFRE

Enfin, pour sa litière nous vous conseillons d'utiliser du chanvre ou à défaut des copeaux de bois (non parfumés car cela pourrait l'incommoder). Nous privilégions le chanvre, beaucoup plus absorbant que les copeaux, il est aussi moins allergène et se recycle au jardin ;)
N'utilisez pas de paille ou de litière végétale, car le chinchilla s'en nourrirait et s'exposerait à de graves troubles intestinaux (par ailleurs, jetez régulièrement le foin tombé du ratelier). La litière pour chats ne convient pas car le chinchilla peut essayer de la manger !



 
    OU PLACER LA CAGE ?

Placez la cage à l'abri des courants d'air, vous pouvez ouvrir les fenêtres pour "aérer" pendant quelques minutes par jour, mais en évitant de laisser la cage juste devant. En été, n'utilisez pas de ventilateurs directement orientés vers lui. Vous éviterez à votre compagnon tous risques de rhumes et pneumonies (généralement mortelles).

Choisissez un endroit calme et clair, mais pas directement exposé au soleil.

La température ambiante idéale est de 20°c.
S'il accepte plus facilement les températures basses, au dessus de 28°c votre chinchilla est en danger de mort !
N'hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des difficultés en été à baisser la température de votre intérieur, quelques trucs existent ;)


   
ENVIRONNEMENT PROCHE

Notre environnement quotidien présente de nombreux dangers pour votre petit rongeur : électrocution (je ronge les fils électriques !), chutes (je grimpe aux meubles et saute par les fenêtres ouvertes), noyades (seau ou cuvettes wc), intoxication (plantes vertes, plastiques), ou bagarres (autres compagnons à 4 pattes de la maison).
En outre, votre chinchilla est myope, et évalue assez mal les distances, il pourrait facilement se blesser en sautant du haut d'une armoire...
Donc en conclusion : sorties autorisées sous surveillance rapprochée !!

 

Enfin, et pour votre confort personnel cette fois, n'oubliez pas que votre compagnon est un animal nocturne... Ne placez donc pas sa cage dans votre chambre ou dans une pièce attenante à celle-ci ! 

Vice-versa pour la journée : il a besoin de calme, ne placez pas sa cage dans une pièce principale ou bruyante.





 
APPRIVOISER SON CHINCHILLA

La cage doit être prête avant l'arrivée du nouveau pensionnaire. Pour l'installer, procédez avec le plus de délicatesse possible, et observez à légère distance le chinchilla qui explore son nouvel univers.

Pendant les jours qui suivent, soyez très distant, réduisez les contacts au strict minimum (nourriture et nettoyage) et faites-les le soir, quand votre chinchilla est bien éveillé.

Pour apprivoiser votre chinchilla, vous devez l'habituer peu à peu à vos mains, à votre odeur, à votre voix et à votre corps. Dès que le chinchilla s'approche du grillage par curiosité, commencez à lui donner, au travers du grillage, des morceaux de ses aliments favoris. Parlez-lui en même temps.

Dès qu'il ne manifeste plus d'anxiété, ouvrez la porte de la cage, et tendez-lui alors sa friandise. Lorsqu'il vient la manger entre vos doigts, posez alors la friandise dans la paume de votre main et attendez qu'il vienne poser les pattes sur votre main pour attraper l'aliment. Si tout va bien, placez-le sur votre avant bras. Il va grimper dessus, pour prendre l'aliment. 

Pour habituer le chinchilla à l'odeur de votre corps, appuyez votre buste contre la cage et laissez-le explorer vos bras et vos vêtements. Donnez-lui à manger quand il s'assoit sur vos bras. Lorsque l'animal que vous avez au bras s'appuie sur votre poitrine, reculez d'un pas par rapport à la cage et laissez-le y retourner d'un saut.

Il faut beaucoup de patience pour que l'animal arrive à surmonter sa crainte, mais accordez-vous du temps, à votre chinchilla et à vous-même.

Ces exercices doivent être acquis avant de laisser l'animal s'ébattre dans la pièce. Ainsi, lorsque vous voudrez remettre votre chinchilla dans sa cage, vous ne serez pas être obligé de vous livrer à une chasse poursuite. Les situations agitées de poursuites et de captures font perdre à l'animal sa confiance vis-à-vis des humains.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site